Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
ouverture officielle de watr n'hésitez surtout pas si vous avez des questions, à vous adresser au staff.

merci de privilégier les liens recherchés par les membres, ici


Partagez
 

 (leander) paris, really ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
✻ SAVE THE LAST CHANCE
Leander Wellington
messages : 419
inscrit le : 13/09/2018
age : twenty-seven
statut civil : happily in love
job/métier : architect

relationship
relationship:

(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 EmptyMer 14 Nov - 22:19

the future you had hoped for is now
b u r n i n g and the dreams you held
so tight lost their m e a n i n g

il rit légèrement, les joues rougissant à son commentaire. je ne les réserve que pour toi ces commentaires. certes, leander était le genre de personne qui ne cachait pas vraiment ses sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs, mais les commentaires comme ceux qu’il avait fait envers lula, ceux-là, ils n’étaient réservés qu’à elle, de toute évidence. et puis, c’était la stricte vérité. il avait eu quelques relations, mais personne, à son humble avis, n’arrivait à la cheville de lula. je suis l’homme le plus chanceux du monde alors. il ne se lasserait jamais de regarder lula, de parcourir son corps de ses yeux, de dessiner ses courbes avec son regard, ni de lui dire à quel point il la trouvait belle, attirante, et qu’elle provoquait en lui un certain désir. il aimait la couvrir de compliments, ceux-ci lui venant tout naturellement. il ne se forçait jamais lorsqu’il lui disait de belles paroles, elles étaient toujours sincères. il n’y avait pas non plus, en règle générale, d’arrière pensée lorsqu’il la complimentait, mais si elle y voyait là une excuse pour lui dévoiler un peu plus son corps, ce n’était pas lui qui allait s’en plaindre. et parfois, comme c’était le cas maintenant, c’était lui qui lui retirait ses vêtements, mais tant qu’elle ne protestait pas, il se permettait de continuer, d’admirer son corps presque dénudé, caché seulement par ces sous-vêtements en dentelle qui lui donnaient d’autant plus l’envie de poser ses mains sur elle, mais il se retint un peu. il voulait bien faire les choses pour ces retrouvailles, voulait prendre son temps, ne pas agir sous le coup de l’impulsion. il se contenta donc de la suivre jusqu’à la chambre, un petit sourire en coin sur son visage alors qu’elle agrippa son veston, leurs corps encore plus près. il ne se fit pas prier pour lui rendre son baiser, ses lèvres bougeant en parfaite harmonie contre les siennes, ses mains se posant finalement sur son corps, se délectant de la sensation de sa peau contre ses mains, de la dentelle sous ses doigts. elle savait comment le rendre fou, lui faire envie. son sourire ne fit que s’agrandir lorsqu’elle lui dit qu’elle l’aimait. je t’aime aussi lu, tellement. il répondit avant de reprendre le baiser là ou il l’avait arrêter, l’approfondissant rapidement, sa langue dansant contre celle de lula tandis que ses mains caressaient toujours son dos, ses doigts glissant sous l’élastique de son soutien-gorge, sur son fermoir qu’il ne détacha pas encore. non, il voulait prendre le temps de l’admirer dans cette petite tenue qu’elle avait acheter rien que pour lui. il voulait en profiter pleinement et avec tous ses sens. puis, doucement, il guida lula jusqu’à ce qu’elle ne rejoigne le lit. il savait être patient, mais il avait bien l’intention de lui faire passer un sale quart d’heure avant de lui donner ce qu’elle voulait, ce qu’ils voulaient. il voulait la voir à sa merci, la voir étendue sur ce lit, dans toute sa splendeur, avec simplement ces petits bouts de tissu en dentelle couvrant son intimité et sa poitrine, prête à se donner à lui. c’était peut-être égoïste et un peu macho, mais pour toutes ces fois ou c’était elle qui avait mené le bal, il voulait être en contrôle cette fois-ci et avait bien la ferme intention de le lui démontrer.

@lula martins


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com
LET BEAUTY COME OUT OF ASHES
Lula Martins
messages : 2650
inscrit le : 31/08/2018
(leander) paris, really ? - Page 2 0etb
age : tout juste vingt-cinq pétales de roses déjà trop fanées sous l'influence de l'alcool et de la drogue.
statut civil : en couple, amoureuse de ton meilleur ami après avoir passé un long moment sans être dans ses bras.
job/métier : mannequin ainsi qu'un court début en tant qu'actrice dans un film mais derrière tout ça, nouvellement sortie de son centre de désintoxication.

relationship
relationship:

(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 EmptyJeu 15 Nov - 9:50

the future you had hoped for is now
b u r n i n g and the dreams you held
so tight lost their m e a n i n g

le choix n'avait pas été très difficile à faire, la seule chose que tu as décidé était de faire confiance aux belles paroles de ton meilleur ami qui étaient pour le moins sincères, surtout en sachant que depuis toutes ces années, il avait tut ses réels sentiments qu'il avait à ton égard. « j'espère bien » dis-tu, petit sourire contre tes lèvres, légèrement amusée par la tournure que la situation venait à prendre. tu avais décidé de voir un futur en la compagnie de leander, avoir une famille, vous marier tous les deux, la vie dont tu as toujours rêvé d'avoir et que maintenant, tu tentes d'avoir. entendant ses mots, ceux qui te venaient aux oreilles comme de petits papillons, tu ne peux t'empêcher de sourire encore plus, coeur battant la chamade dans ta poitrine. « je suis contente de te l'entendre dire mon coeur » petit clin d'oeil, tu te retrouvais tout de même en sous-vêtements en face de l'homme que tu aimais, montant les escaliers de la grande maison, celle de votre enfance à tous les deux. jamais tu n'avais cru possible qu'après toutes ces années, tu décides d'acheter la maison avec leander, votre petit nid douillet. il était fort mignon dans son costume hors de prix, celui que tu as envie de lui retirer en une fraction de secondes et te voilà, plaquant ton corps contre le sien, l'embrassant sans aucune hésitation. tes doigts se fraient un chemin jusqu'à son visage, mélangeant ta langue contre la sienne, coeur battant la chamade dans ta poitrine. tu le provoques encore, sachant que dans les prochaines secondes, il allait certainement céder sous l'impulsion, comme toi tu étais en train de le faire à cet instant précis. venant à entendre ses sentiments, ton sourire s'agrandit tandis que tu viens à prolonger une seconde fois le baiser, ta main contre sa nuque pour mieux sentir le baiser qu'il t'offrait. une certaine chaleur venait tout juste de se faire voir de ton corps, l'ambiance devenait de plus en plus torride, tu en prenais conscience et maintenant, tu sais que leander n'allait pas se faire prier pour te faire languir. sa main masculine se pose contre l'élastique de ton soutien-gorge, ton coeur battant la chamade dans ta poitrine et tu laisses échapper un petit soupir de plaisir d'entre tes lèvres. il te guide donc jusqu'au lit, sans lâcher ses lèvres, posant ton dos contre la couverture de lit que tu sentais contre ton corps entier. en profitant donc à ouvrir son veston, tu viens par détacher les premiers boutons qui te venaient sous la main, tu avais envie de lui, il n'y a pas de doutes là-dessus sauf que ton cher petit copain, n'en avait pas fini avec toi, cette petite voix intérieure te le disait.

@leander wellington



Love don't come so easily this doesn't have to end in tragedy i have you and you have me we're one and a million why can't you see? i'm waitin', waitin' for nothin' you're leavin', leavin' me hangin' when did your heart go missin'?@did you heart go missin'.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com/t25-unexpected
✻ SAVE THE LAST CHANCE
Leander Wellington
messages : 419
inscrit le : 13/09/2018
age : twenty-seven
statut civil : happily in love
job/métier : architect

relationship
relationship:

(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 EmptyMer 21 Nov - 23:14

the future you had hoped for is now
b u r n i n g and the dreams you held
so tight lost their m e a n i n g

les mains de leander étaient pressée contre le dos de lula, y laissant presque leur marque tellement il voulait sentir son corps contre le sien, qu’il n’y ait plus d’espace entre eux, comme s’il voulait se fondre en elle, qu’ils ne forment plus qu’un. il mourrait d’envie de lui retirer le peu de vêtement qu’il lui restait, mais il se retenait, voulant faire durer le plaisir un peu. et puis, il aimait la voir ainsi, en petite tenue, surtout de cette couleur, alors il profitait pleinement du moment, pas prêt encore à la dévêtir. il sourit contre ses lèvres, ne brisant pas ce contact même lorsqu’elle vint à s’étendre sur le lit. tandis qu’elle s’afférait à ouvrir son veston et déboutonner sa chemise, leander en profitait pour caresser son corps, laisser ses doigts s’éterniser sur sa poitrine, sur le tissu qui la recouvrait, se délectant de la sensation. lorsqu’elle en eut terminé avec sa chemise, il se détacha d’elle, un sourire narquois au visage. ce serait dommage de froisser ces vêtements. qu’il expliqua en se relevant, quittant le lit pour se diriger vers une chaise, là ou il posa sa chemise et son veston afin qu’ils ne se retrouvent pas en tas sur le sol. Comme s’il se souciait vraiment que ses vêtements soient froissés. Il s’assura de prendre tout son temps, quand bien même son corps la réclamait – il se doutait bien qu’elle se languissait elle aussi de le retrouver – avant de finalement franchir les quelques pas qui le menèrent jusqu’au lit. Il resta debout, immobile pendant un moment, le regard rivé sur lula qui était étendue là dans toute sa splendeur, belle comme le jour, prête à se donner à lui, réalisant pour la centième fois dans la journée à quel point il était chanceux. cette femme était sienne. c'était pour lui qu'elle était vêtue comme ça, lui qu'elle avait choisi, lui qu'elle aimait, faisant de lui le seul homme qui pouvait voir cette vision qui s'offrait à lui, le seul qui pouvait la toucher comme il se plaisait à le faire depuis leur arrivée ici. il n’en revenait toujours pas. après de longues secondes passer à dessiner son corps, à mémoriser chacune de ses courbes, il vint reprendre sa position initiale sur elle, son corps à nouveau pressé contre le sien tandis qu’il captura à nouveau ses lèvres dans un baiser rempli de désir et d’envie. ses mains parcoururent à nouveau son corps, encore plus avides qu’avant, caressant sa poitrine, son ventre, se rendant tout près, mais n’allant jamais toucher son intimité. ça, ça viendrait plus tard. il fallait qu'elle soit patiente. puis, ses lèvres allèrent trouver son cou. il voulait couvrir son corps entier de baiser, lui démontrer par des gestes plutôt que des paroles à quel point elle lui avait manqué. il s’amusa à laisser sa trace, mordillant et suçant sa peau, les marques rouges ne tardant pas à faire apparition sur sa peau. je t’aime. qu’il répéta encore et encore, entre chaque baiser. il pourrait lui dire cent fois, ce ne serait jamais assez.

@lula martins


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com
LET BEAUTY COME OUT OF ASHES
Lula Martins
messages : 2650
inscrit le : 31/08/2018
(leander) paris, really ? - Page 2 0etb
age : tout juste vingt-cinq pétales de roses déjà trop fanées sous l'influence de l'alcool et de la drogue.
statut civil : en couple, amoureuse de ton meilleur ami après avoir passé un long moment sans être dans ses bras.
job/métier : mannequin ainsi qu'un court début en tant qu'actrice dans un film mais derrière tout ça, nouvellement sortie de son centre de désintoxication.

relationship
relationship:

(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 EmptyJeu 22 Nov - 13:19

t'es heureuse de passer ce moment avec leander, de reprendre possession de son corps une nouvelle fois, ne plus penser au passé de la chose, sachant que tu avais passé une longue semaine loin de lui, de ton meilleur ami et qui maintenant, était ton petit copain. tu te sentais stupide de ne pas avoir vu ces facettes de sa personnalité, celles qui étaient visibles aux yeux de tous tes amis les plus proches, ses sentiments amoureux qui ne pouvaient s'essouffler avec le temps. malgré tout, t'as toujours pensé qu'un beau jour, vos chemins allaient se croiser tous les deux, que tu te trouvais en face de l'homme de ta vie, celui avec qui tu aimerais te marier et avoir des enfants par la même occasion. des rêves pouvant devenir réalité à tout moment, ceux que tu chérissais et ce depuis quelques semaines maintenant, ces messages textes te revenant en tête, que leander avait choisit de t'envoyer alors que tu étais en voyage à los angeles. le monde s'ouvrait à vous deux, sans que tu ne puisses rien y faire, laissant le destin se mêler de vos deux vies, que vous partagiez maintenant. ses mains caressaient ton corps entier, coeur palpitant contre ta poitrine, cette envie de ne faire qu'un avec celui que tu aimais le plus dans ce monde. ses vêtements étaient de trop, surtout en sachant que tu étais en sous-vêtements, contre lui, ne pouvant rien faire de plus qu'ouvrir son veston et s'occuper de détacher les quelques boutons de sa chemise. il est là, se détachant de ton corps, retirant ses mains de ton corps avant de marcher vers la chaise qui était dans le coin de cette chambre des maîtres, posant ses vêtements contre cette dernière, affirmant qu'il ne voulait pas que ces derniers puissent être froissés. comment vous me faites attendre monsieur wellington souffles-tu, te pinçant la lèvre inférieure, le détaillant du regard, prunelles contre son torse divinement sculpté et le voilà, posant son regard contre toi, toujours couchée contre le lit. faisant exprès de paraître le plus désirable possible, tu croises tes jambes, position dont il ne pourrait pas résister bien longtemps. il agissait comme un gamin de sept ans, à posséder ce petit sourire narquois contre ses lèvres, heureux de te faire languir de la sorte. allez, venez me rejoindre petit signe avec ton doigt, il ne se laissait pas prier avant de finalement se positionner sur ton corps, plaquant ses lèvres aux tiennes, afin que tu prolonges le baiser, passant ta main contre sa joue, la caressant au passage. l'envie venait finalement à être encore plus présente, tu presses ta poitrine contre son torse, sans lâcher une seule seconde de plus ses lèvres, devenues une drogue pour toi. ses lèvres dévia vers ton cou, te laissant échapper un petit soupir, sentant ses mains contre ton corps, caressant la moindre parcelle de peau que tu possédais. quelques marques rouges, tu sais que celles-ci allaient rester un long moment, un territoire. je t'aime aussi lean... souffles-tu, passant tes doigts contre ses cheveux, sentant ses lèvres continuer à frayer un chemin sur ton corps entier, ouvrant légèrement les cuisses, bougeant ton bassin contre celui du beau brun sur toi. l'envie se faisait présente, tu en as marre d'attendre et pourtant, tu ne devais pas te plaindre puisque tu avais eu cet effet presque toujours.



Love don't come so easily this doesn't have to end in tragedy i have you and you have me we're one and a million why can't you see? i'm waitin', waitin' for nothin' you're leavin', leavin' me hangin' when did your heart go missin'?@did you heart go missin'.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com/t25-unexpected
✻ SAVE THE LAST CHANCE
Leander Wellington
messages : 419
inscrit le : 13/09/2018
age : twenty-seven
statut civil : happily in love
job/métier : architect

relationship
relationship:

(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 EmptySam 1 Déc - 14:41

the future you had hoped for is now
b u r n i n g and the dreams you held
so tight lost their m e a n i n g



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com
LET BEAUTY COME OUT OF ASHES
Lula Martins
messages : 2650
inscrit le : 31/08/2018
(leander) paris, really ? - Page 2 0etb
age : tout juste vingt-cinq pétales de roses déjà trop fanées sous l'influence de l'alcool et de la drogue.
statut civil : en couple, amoureuse de ton meilleur ami après avoir passé un long moment sans être dans ses bras.
job/métier : mannequin ainsi qu'un court début en tant qu'actrice dans un film mais derrière tout ça, nouvellement sortie de son centre de désintoxication.

relationship
relationship:

(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 EmptyVen 7 Déc - 21:12




Love don't come so easily this doesn't have to end in tragedy i have you and you have me we're one and a million why can't you see? i'm waitin', waitin' for nothin' you're leavin', leavin' me hangin' when did your heart go missin'?@did you heart go missin'.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com/t25-unexpected
Contenu sponsorisé


(leander) paris, really ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: (leander) paris, really ?   (leander) paris, really ? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(leander) paris, really ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Arrivée à Paris d'un prisonnier des Limbes ...
» Un Grognard a Paris
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war at the roses :: Autour du monde :: le monde-
Sauter vers: