Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
ouverture officielle de watr n'hésitez surtout pas si vous avez des questions, à vous adresser au staff.

merci de privilégier les liens recherchés par les membres, ici

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 got a war in my mind.

Aller en bas 
AuteurMessage
~ WAR OF THE ROSES
avatar
messages : 1
inscrit le : 23/12/2018
age : thirty five years old
job/métier : night club owner

MessageSujet: got a war in my mind.   Dim 23 Déc - 13:56

Graham Spencer
if you're going through hell, keep going.
© unknown/titre


never trust or love a wild thing.
âge ~ trente-cinq ans. date et lieu de naissance ~ new york, un 1er décembre dans les années 1980. nationalité ~ américaine. métier ~ propriétaire et gérant d’un night club. statut civil ~ célibataire. statut monétaire ~ confortable, riche si on prend en compte l'argent de son père. groupe ~ really don’t care.

all night long slow down the song
(un) « Mais quel connard ! » c’est ce qu’on dit trop souvent de Graham. C’est plus fort que lui, il ne peut s’empêcher de se comporter comme le pire des salauds. Donnez-lui l’heure et il vous arrachera sans scrupule votre montre. C’est génétique, presque pathologique. Les Spencer sont des connards de pères en fils. John Spencer, le paternel, est un grand nom dans le monde du droit des affaires. Véreux et peu soucieux des lois, il n’a jamais hésité à enfreindre tous les codes de conduite pour l’emporter. Et avant lui, il y avait James Spencer, le grand-père, qui lui était un escroc tristement célèbre pour divers braquages et cambriolages dans l’Amérique d’Al Capone. Si on remonte encore et encore, on retrouve toutes sortes de petites frappes mêlées à des gens pauvres et sans histoire. Ce n’est donc pas étonnant que Graham soit devenu l’homme qu’il est. On n’échappe pas à son destin et le sang reste le plus fort des déterminants sociaux. Il est fourbe, malhonnête et se soucie peu des contraintes légales comme sociétales. (deux) Graham a vécu toute sa vie dans l’opulence achetée par les divers procès gagnés de son père. C’est un nouveau riche à qui on a inculqué le culte de l’argent et à qui on a appris à glorifier l’ambition démesurée. L’homme grandit donc baigné dans cette doctrine que la réussite se compte en dollars. Il effectue des études de management dans une prestigieuse université et travaille quelques temps dans la finance. Il en sort rapidement car à ses yeux, il n’en a pas besoin. Ni de cet argent ni de ce stress constant. Il s’essaie à mille métiers. Il réalise un court-métrage financé entièrement par papa, devient producteur de musique sur l’album d’une pop star à la dérive, il crée un restaurant qu’il revend l’année d’après, voyage autour du monde pour passer le temps et puis il se marie. (trois) Même aujourd’hui, après deux ans de mariage, Graham ne saurait répondre pourquoi un soir il a glissé sur une table une bague de fiançailles vers celle qui était alors sa petite amie. Elle ne convenait en rien. Elle ne venait pas de la bonne famille – une ribambelle d’honnêtes pauvres gens -, n’avait pas fait les bonnes études – une artiste ! Au secours ! -, n’avait pas les traits de caractère requis pour être un Spencer – trop lisse et proprette. Son père ne lui a jamais pardonné cette entorse. Pour un rejeton de criminels, il n’y avait pas un grand nombre d’actions interdites. Il pouvait mentir, escroquer, tromper et plus encore. John Spencer n’a pas moufté quand Graham n’a pas voulu faire du droit, il n’a pas non plus haussé le moindre sourcil à l’enchaînement ininterrompu des métiers qu’il a exercé. Mais, quand il décide d’épouser Elsie, papa Spencer se fâche et menace de lui couper les vivres. Il plaide pour sa belle et parvient à sortir sa mère, Coralee, de sa torpeur quotidienne. Elle hausse le ton et supporte le couple, John finit par capituler. Ils se marient et aussitôt les divisions explosent au sein du couple. Ce ne sont plus avec les yeux roses de l’amour que les deux s’observent. La lune de miel est terminée et chaque jour, l’un voit à quel point l’autre lui est inconnu et inadapté. Ils sont sous le point de se séparer quand Elsie tombe enceinte. C’est suffisant pour que les deux fassent des efforts et cohabitent pour le bien de l’enfant, enfant qui ne viendra jamais à naître. Elsie fait une fausse couche et le couple se sépare pour de bon – ou plutôt Elsie claque la porte sans un regard en arrière. Graham tient le choc. Il ne l’aime pas et ne l’a jamais vraiment aimé. Ce qu’il aimait c’était la transgression que sa présence dans sa vie amenait. C’était sa rébellion, une énième facette de sa crise d’adulte. (quatre) Nightmare, c’est son dernier métier. Boîte de nuit branchée inspirée de l’univers de Gatsby le magnifique, Graham tient ce business d’une main de fer. C’est un peu arrivé par hasard, cette reconversion. Il est allé un soir dans ce night club créé par une connaissance de connaissance, une nana qu’il voit tout le temps lors d’événements mondains. Il avait détesté l’expérience et ne s’était pas gêné pour dire à qui voulait l’entendre qu’il pouvait faire bien mieux que ça. Alors un ami l’a mis au défi. Graham soûl et gonflé par son propre orgueil a aussitôt accepté. Quelques centaines de milliers de dollars dépensés plus tard, et le voilà propriétaire du Nightmare qu’il a entièrement retapé pour rendre hommage à l’époque glorieuse de la prohibition. Grand-père Spencer serait fier. (cinq)




cause we're ready for the fame.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com
it's like screaming. but no one can hear.
avatar
messages : 1105
inscrit le : 02/11/2018
©tumblr
age : twenty-three
statut civil : je suis encore là, avec toi. je ne suis nulle part d’autre qu’avec toi.
job/métier : waitress

relationship
relationship:

MessageSujet: Re: got a war in my mind.   Dim 23 Déc - 14:02

bienvenue parmi nous


© sign by .lollipops, gifs by me.
je donnerais ma vie pour la tienne
puisqu’elle est courte
incertaine et si fragile
puisqu’elle ne me laisse au fond aucune idée du temps qu’il me reste
puisque tu es le sens de la mienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com/t1110-wake-me-up-when-september-
✻ REALLY DON'T CARE
avatar
messages : 566
inscrit le : 27/10/2018

age : trente cinq ans.
statut civil : une femme dans le coma, une escort à ton bras, plutôt compliqué.
job/métier : acteur connu médiatiquement.

relationship
relationship:

MessageSujet: Re: got a war in my mind.   Lun 24 Déc - 5:53

bienvenue à toi


- - There's a very fine line between pleasure and pain. They are two sides of the same coin, one not existing without the other.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com/t988-christian-laters-baby#20203
✻ REALLY DON'T CARE
avatar
messages : 371
inscrit le : 23/09/2018

age : trente et un ans, le temps passe mais elle ne s'y attarde pas vraiment, vieillir fait parti de la vie.
statut civil : veuve depuis deux ans, elle a perdu l'amour de sa vie dans un accident de voiture. Elle ne croit plus vraiment à l'amour et tout ce qui va avec...
job/métier : chef cuisinier mais escort girl la nuit pour payer les crédits et les factures qu'elle accumule depuis deux ans.

relationship
relationship:

MessageSujet: Re: got a war in my mind.   Lun 24 Déc - 11:53

bienvenueee sur le forum + le choix de pseudo & d'avatar au top


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-roses.forumactif.com/t541-titre-en-cours-de-connexion
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: got a war in my mind.   

Revenir en haut Aller en bas
 
got a war in my mind.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» She doesn't mind ▷ 03/07 | 16h20
» PEACE OF MIND ► SOA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war at the roses :: partie deux :: présentations-
Sauter vers: