Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
ouverture officielle de watr n'hésitez surtout pas si vous avez des questions, à vous adresser au staff.

merci de privilégier les liens recherchés par les membres, ici


Partagez
 

 don't even need to buy a new dress. (delya)

Aller en bas 
AuteurMessage
✻ REALLY DON'T CARE
Vincent Grimaldi
messages : 89
inscrit le : 07/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) Tumblr_ng0w46jQ6l1sxwyufo7_r1_250
age : trente-quatre chansons.
statut civil : célibataire, mais impossible pour lui d'oublier les yeux de cette femme à présent.
job/métier : héritier du trône de monaco et collectionneur d'art.

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 8 Nov - 1:58

@delya callahan + vincent grimaldi


Il était impossible pour lui de taire cette voix, cette douce voix qui lui rappelait sans arrêt ce visage d'ange rencontré par tous les hasards lors d'une soirée qui s'annonçait pour être tout sauf spéciale. Il était entré chez lui, excité comme un adolescent après avoir réussi à dégoter le numéro de cette femme, Delya. Ce prénom résonnait avec écho entre ses deux oreilles, comment allait-il s'y prendre pour revoir cette divine créature ?

Quelques jours plus tard, il avait envoyé un message, rien de bien compliqué. Il passerait la chercher pour une petite sortie au Pelham Bay Park. Aujourd'hui, c'était la journée idéale puisque les températures automnales étaient parfaites pour une balade à dos de cheval sur les dunes de sables. Son père avait un ami qui avait un ranch sur ses terres et il passa quelques coups de fil avant d'obtenir le privilège d'emprunter deux chevaux pour l'après-midi. Il ne savait pas si Delya avait déjà fait du cheval, mais il serait là pour l'aider si jamais. Puis, elle avait mentionné une nationalité écossaise, avait-il souvenir. Il téléphona à la jeune femme, le son de sa voix l'excita tel un enfant. « Je t'envoie une voiture d'ici une heure » avait-il mentionné a Delya, le temps de se préparer pour le rendez-vous.

Et il tenu parole, près de soixantaines de minutes plus tard, une voiture était devant l'adresse qu'elle lui avait envoyée pour la cueillir et ainsi l'apportez jusqu'à l'endroit où il était supposé se retrouver. Cette voiture, après une vingtaine de minutes à zigzaguer dans les rues de Manhattan se retrouva dans le Bronx. Les grands arbres matures bordaient les rues et l'odeur océanique donnait une atmosphère de vacances au quartier. Au bout du domaine, une maison aux allures plutôt rustique avec une énorme grange dans l'arrière-cours. Vincent était là, à brosser l'une des juments. Il portait des bottes, des jeans ainsi qu'un pull en laine et une écharpe aux couleurs de la saison. Il s'arrêta pour fixer l'auto s'engouffrer sur les terres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1133-the-name-game-vincent
✻ REALLY DON'T CARE
Delya Callahan
messages : 88
inscrit le : 03/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) A2058717cce055606c4fefc0bdad0eaa
age : 26 y.o
statut civil : célibataire, mais elle ne cesse de peindre le visage de ce prince qui l'intrigue tant.
job/métier : art student

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 8 Nov - 11:56

delya callahan + @vincent grimaldi


Et à chaque fois que ses yeux se jettent dans l’horizon, à chaque fois qu’ils traversent l’infinité du ciel bleu, elle pense à lui. À ses yeux, à sa grande carrure, à ses deux sublimes trous qui se creusent dès qu’un sourire illumine son visage. Vincent, élégant Vincent. Il est ce jeune homme qui a fait accélérer son cœur à maintes reprises, celui qui lui a prouvé que discuter avec un homme n’était pas si insurmontable pour elle. Au-delà de cette douce mélodie qu’avaient produits leurs deux rires confondus, et de ce numéro glissé dans le veston à l’heure de minuit passé, elle a su qu'elle voulait le revoir.

Durant les jours suivants, elle se surprenait à regarder constamment son téléphone, dans l’attente d’un message, d’un appel de sa part. Et voyant l’appareil silencieux, elle déchargeait son impatience sur la toile. Jamais elle n’a autant peint sans répit, comme pour chasser le jeune homme de ses pensées. Pour ne pas devenir folle à trop y penser. Les couleurs se mêlent et s’entremêlent lorsque son téléphone sonne et affiche le message tant attendu. Agréablement surprise, elle essuie ses mains pleines de trace d’aquarelle puis ses yeux pacifique survolent l’écran de son téléphone. Et lorsque le téléphone sonne, elle décroche. Un sourire illumine son visage à l’écoute de sa voix. « Dans une heure, je serai prête. » A l’issue de leur brève discussion, elle range rapidement son atelier et fonce se préparer avant l’arrivée de la voiture.

Et lorsque la voiture vient la chercher, elle est habillée d’un slim en jean et d’un gros pull en laine noir, assortie d’une écharpe blanche et de grandes bottes noires montantes jusqu’aux cuisses. Le paysage new-yorkais défile sous son regard qui s’émerveille lorsqu’elle arrive à destination. Un magnifique panorama s’étend à perte de vue avec la végétation environnante. On l’invite à se rendre dans un domaine dans lequel la voiture s’arrête devant une grange. Elle sort de la voiture et adresse un regard surpris à Vincent. « Oh, tu vas me présenter ton cheval blanc ? » Petite taquinerie d’emblée, c’est du Delya tout craché.


Dernière édition par Delya Callahan le Sam 10 Nov - 16:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1138-roses-have-thorns-delya
✻ REALLY DON'T CARE
Vincent Grimaldi
messages : 89
inscrit le : 07/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) Tumblr_ng0w46jQ6l1sxwyufo7_r1_250
age : trente-quatre chansons.
statut civil : célibataire, mais impossible pour lui d'oublier les yeux de cette femme à présent.
job/métier : héritier du trône de monaco et collectionneur d'art.

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 8 Nov - 13:53

@delya callahan + vincent grimaldi


Il ressentait la pression se resserrer sur son cœur, les papillons dans l'estomac à voir la voiture s'approcher. Il déposa la brosse sur le tabouret et s'approcha de la voiture afin de lui ouvrir la portière. Puis à ce moment, il se retrouva près d'elle. Il pouvait sentir sa respiration contre son visage. Il l'aurait embrassé, mais il était trop tôt encore pour un tel rapprochement. Il referma plutôt la portière après que Delya soit sortie. « J'ai décidé de t'y prendre aux mots avec cette histoire de cheval blanc. » Un petit sourire narquois se dessina sur son visage, c'est effectivement la jeune femme qui lui avait soufflé l'idée pour le deuxième rendez-vous sans même le savoir. Pendant que la jeune femme s'éloignait de quelques pas, il ne pouvait se retenir de l'admirer de la tête au pied. Qu'ils portent un ensemble pratiquement identique le fit sourire, mais il décida de ne pas passer de commentaire. Il était bien trop occupé à regarder cette femme, ses gestes étaient comme une danseuse, délicats et calculés. Ils s'avancèrent tranquillement vers la jument, puis déposa sa main sur son flan tout en déposant une caresse circulaire « Tu es déjà monté à cheval ? parce que j'avais prévu une balade dans le Pelham juste à côté. » Lui avouât-il avec un sourire fendu jusqu'aux oreilles par l'excitation de refaire une activité qui avait bercé son enfance.

Parce qu'en vérité, il avait toujours vécu avec des chevaux. Alors qu'il n'était qu'un gamin, il prenait soin des chevaux de compétition avec sa mère dans l'écurie familiale. Bien évidemment, il savait comment s'y prendre avec le temps. C'était pour lui pratiquement un automatisme, un terrain sur lequel il excellait. Pendant qu'elle regardait la bête, Vincent retrouva chercher la selle pour l'installer sur Santana, ce magnifique cheval noir qu'aurait la chance de monter la délicate poupée blonde durant l'après-midi. « Je te présente Santana, tu verras c'est un ange malgré son apparence. » Il ne connaissait pas beaucoup encore Delya, mais il pouvait voir qu'elle avait certainement une tête-forte et un caractère bien trempé. Elle n'avait pas la langue dans sa poche, surtout lorsqu'il était temps d'exprimer son opinion. C'est d'ailleurs cette force tranquille qui l'avait charmé.


Dernière édition par Vincent Grimaldi le Jeu 8 Nov - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1133-the-name-game-vincent
✻ REALLY DON'T CARE
Delya Callahan
messages : 88
inscrit le : 03/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) A2058717cce055606c4fefc0bdad0eaa
age : 26 y.o
statut civil : célibataire, mais elle ne cesse de peindre le visage de ce prince qui l'intrigue tant.
job/métier : art student

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 8 Nov - 15:03

delya callahan + @vincent grimaldi


La portière s’ouvre. Sa seule préoccupation, est de sortir de cette voiture pour le retrouver. Elle cherche le regard océan du jeune homme, et ses deux pupilles polaires se déposent sur les siennes qui font écho aux siennes. Elle l’a cherché cette sensation qui leur est propre à tous les deux. Cette force brute avec laquelle il a su la conquérir, avec laquelle il l’élève si haut dans le ciel qu’elle croit se tenir sur une montagne. Et le voir, fait ressurgir un nombre infini de souvenirs que sa mémoire fait ressurgir. Des moments qui n’appartiennent qu’à eux deux, des vestiges d’une soirée mondaine qui lui rappelle à quel point elle lui a presque manqué. Diverses émotions qui se contredisent et qui la clouent sur place, sa conscience se fait subitement lourde. Et pourtant, plus rien n’a d’importance, plus rien ne peut détourner son attention de son visage, pas même le hennissement des chevaux dans les écuries. Ses pieds ont instinctivement amorcés leur marche vers lui, elle s’est laissé porter par ce désir ardent de le rejoindre, de le toucher pour confirmer son existence. Pour la rassurer de sa lucidité, que tout n’est pas un rêve éveillé. « Leçon n°1 : ne jamais écouter toutes les bêtises que je pourrais te dire ». Elle ne peut réprimer un petit rire avant de suivre Vincent jusqu’à la jument qui les attend. Elle lisse nerveusement le pli de son pull, puis elle réajuste délicatement une mèche rebelle derrière son oreille comme pour se décharger d’une crainte silencieuse. Amusée par l’assortiment de leurs vêtements, Delya ne peut que remarquer l’élégance dont il fait preuve à tout instant. Elle en a le souffle coupé, si bien qu’elle respire un grand bol d’air avant de lui adresser un sourire. « Non, jamais. Mais je ne demande qu’à apprendre pour profiter de la balade ! » ; Elle ne peut refuser une telle proposition, surtout quand celle-ci sort de l’ordinaire.

Cela sera une première pour la petite blonde qui n’a jamais eu l’occasion d’approcher un cheval de sa vie. Elle aurait très bien pu pratiquer l’équitation comme discipline, chaudement payée par les parents absents, mais elle n’a jamais eu d’affinité particulière pour cela. Mais sa curiosité palpable la pousse à relever ce défi que lui offre le brun, alors elle s’y adonne à cœur joie. Elle l’observe lorsqu’il apporte une selle qu’il installe sur le dos d’un cheval noir. Le cœur de Delya percute sa cage thoracique, elle hésite à approcher la bête de peur de la brusquer. « Tu es sûr que ça ira … avec moi ? » Elle ne sait pas cacher son appréhension, elle ne sait quoi faire. Elle est perdue, elle est confuse, désorientée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1138-roses-have-thorns-delya
✻ REALLY DON'T CARE
Vincent Grimaldi
messages : 89
inscrit le : 07/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) Tumblr_ng0w46jQ6l1sxwyufo7_r1_250
age : trente-quatre chansons.
statut civil : célibataire, mais impossible pour lui d'oublier les yeux de cette femme à présent.
job/métier : héritier du trône de monaco et collectionneur d'art.

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 8 Nov - 17:35

@delya callahan + vincent grimaldi


Lorsqu'elle lui avoua n'avoir jamais monté à cheval, son être se rempli d'appréhension, il ne savait pas si partir en expédition soit une bonne idée alors qu'elle semblait avoir de la difficulté à approcher le cheval pourtant d'un calme olympien. La voir chamboulé le plongea dans de vieilles commémorations, alors que sa mère devait l'aider à monter sur les chevaux puisqu'il était trop petit pour atteindre l'étrier. Il se souvenait de la première fois qu'il était devant l'une de ses imposantes bêtes. Une peur viscérale, celle qui prend chaque parcelle de son corps en otage. Cependant, il se souvenait aussi très bien du sentiment de liberté qu'on pouvait ressentir alors que la bête s'élançait dans les collines verdoyantes européennes. Aujourd'hui, il voulait lui faire vivre ce genre d'expérience, quelque chose auquel elle pourrait s'accrocher lorsqu'ils seraient séparés. « Je ne veux pas t'y forcer, on peut toujours partager le même cheval si tu ne t'y sens pas prête ? » Lui dit-il afin de faire retomber le stress. Puis, passé des heures coller contre elle ne serait qu'un mal pour un bien. Les chevaux ont cette intrigantes capacités de ressentir et faire véhiculer les émotions humaines. Afin de passer un bon moment, Delya devrait se laisser aller et faire confiance tant à la bête qu'en Vincent qui resterait à ses côtés durant toute la promenade.

Voyant qu'elle cherchait qu'à apprendre, il ne perdit pas une seule seconde de plus avant de lui montrer les bases de l'équitation. Il n'avait pas l'envie de faire de la haute voltige, seulement se déplacer au trot le temps de se rendre à la surprise qui les attendait derrières l'orée des bois. « Et ne t'inquiète pas, je serais toujours à tes côtés, rien ne peux t'arriver. » Et c'est en partie vraie, il avait une entière confiance en cette bête qu'il avait vu grandir étant l'une des bêtes dont il prenait soins chaque fois qu'il en avait l'occasion. Il avait spécialement choisi Santana, un cheval tranquille et doué pour les débutantes, elle brillait par son calme et jamais il ne l'avait vu s'emballer. Le cheval parfait pour ce genre de promenade.

Après quelques minutes de cours intensif, il regarde Delya dans les yeux avant de pousser avec le revers de la main une mèche qui cachait son visage après qu'une légère brise s'est engouffré dans sa délicate chevelure dorée. « Tu es prête pour l'aventure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1133-the-name-game-vincent
✻ REALLY DON'T CARE
Delya Callahan
messages : 88
inscrit le : 03/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) A2058717cce055606c4fefc0bdad0eaa
age : 26 y.o
statut civil : célibataire, mais elle ne cesse de peindre le visage de ce prince qui l'intrigue tant.
job/métier : art student

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 8 Nov - 20:01

delya callahan + @vincent grimaldi


La crainte de faire bêtise ne la quitte pas. Elle est là, et elle lui noue le ventre. Delya voudrait être pleine d’assurance, mais elle ne saurait lui mentir en cet instant. La bête semble si paisible, et pourtant elle l’impressionne de par sa carrure. Saura-t-elle réellement à la hauteur pour la monter, se faire comprendre et savoir la manœuvrer. Tant de questions qui la paralysent, alors qu’elle hésite. Mais elle aimerait pourtant partager cet instant avec lui, pour comprendre le plaisir qu’il ressent lorsqu’il s’adonne à l’équitation. C’est un sentiment inconnu pour la blonde, qui curieuse de nature, ne veut pas rater cette opportunité par peur de l’inconnu. « Je vais y arriver, je suis un requin ! JE SUIS UN REQUIN ! » répète-t-elle en sautillant sur place, avec un air féroce visé au visage. La détermination la prend aux tripes, si bien que son message d’encouragement lui redonne des couleurs aux joues. Et puis surtout, elle veut accorder sa confiance à la jument et à Vincent. Pour appliquer sa résolution, elle se tourne vers ce dernier tout en arborant un regard attentif quant à la leçon d’initiation pour débuter l’équitation.

Scrupuleusement, elle reproduit en simultanée les gestes qu’il lui inculque, imprime dans son esprit les choses à savoir pour mener à bien cette promenade. La vitesse de pas étant le trot, elle se sent plus rassurée à l’idée de le suivre à travers le domaine. « Je ne m’en fais pas quand tu es là. » Une vérité qu’elle se surprend à avouer. Une confiance si forte qu’elle ne se sent pas en danger de se dévoiler, se révéler à nue devant lui. Elle toussote doucement pour avaler sa gêne, mais elle ressent le besoin de lui dire à quel point il l’apaise. Puis le cours se termine, Delya hoche la tête avec compréhension. Lorsqu’elle sent sa main  contre son visage, ses pensées s’enrayent. Elle croit rêver, dérailler dans un moment d’égarement dans lequel son regard se noient dans le sien. « Je suis prête Monsieur Grimaldi. » parvient-elle à balbutier après un instant de flottement.

Un sourire étire ses lèvres roses avant qu’elle n’attarde son attention sur Santana. Elle pose une main sur son flanc pour le caresser, flanc qu’elle sent se détendre sous son toucher rassurant. Une fois le contact établi avec la jument, elle glisse un pied dans l’étrier. Elle souffle doucement, elle aspire une grande bouffée d’air, contracte ses abdominaux et serre les fesses afin de se donner une impulsion avec les bras. Dans son mouvement vers le haut, elle bascule rapidement sa jambe opposée pour s’installer confortablement sur la selle. « Merci la saga Indiana Jones ! » ironise-t-elle en éclatant de rire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1138-roses-have-thorns-delya
✻ REALLY DON'T CARE
Vincent Grimaldi
messages : 89
inscrit le : 07/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) Tumblr_ng0w46jQ6l1sxwyufo7_r1_250
age : trente-quatre chansons.
statut civil : célibataire, mais impossible pour lui d'oublier les yeux de cette femme à présent.
job/métier : héritier du trône de monaco et collectionneur d'art.

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyMer 14 Nov - 15:49

@delya callahan + vincent grimaldi

Elle était sur la bonne voie, regardant chaque mimique d'un œil agile et calculateur. Son comportement avait changé pour laisser place à une Delya courageuse, cœur fonceur. Il apprenait à connaître une facette de sa personnalité qu'il appréciait puisqu'il pouvait se reconnaître dans cette façade. Si le jeune prince avait retenu quelque chose, c'est qu'il vaut toujours mieux se montrer courageux face à l'adversité. Si elle parvenait à surmonter sa peur, elle passerait certainement l'un des plus beaux moments de sa vie. Peut-être y prendrait-elle goût, tout comme Vincent avait développé sa passion pour l'équitation, ce sentiment d'adrénaline qui submerge chaque cellule de son corps lors des grandes expéditions.

« Je ne m'en fais pas quand tu es là. » Son cœur manqua un battement, il ne pouvait regarder ailleurs que dans les yeux de Delya qui l'avait complètement hypnotisé, il sourit, quelque peu perdu pour finalement reprendre ses esprits après quelques secondes de quiétude. Après deux ou trois minutes, la jeune femme se retrouve sur le cheval, Vincent toujours à ses côtés, attrape la martingale et commence à marcher tranquillement dans l'espace verdoyant. Il pouvait voir les trais de Delya s'illuminer aux premiers pas qu'elle avait fait, naissance d'un souvenir intarissable. Elle avait toujours le mot à la rigolade, puis après quelques minutes de pratique, il redonna contrôle à la jeune femme avant de reculer de quelques pas. « Je vais chercher Héros, ça ne prendra que quelques secondes. » Puis, il laisse la jeune femme seule avec Santana. Il se rend dans la grange a quelques mètres de là, toujours en surveillant la jeune femme du coin de l'œil qui apprend tranquillement à apprivoiser la bête.

Puis tout à coup, Vincent réapparait sur sa monture d’un blanc immaculé, Héros. Tous deux saute la clôture à une vitesse folle avant de faire un rapide tour de piste au galop. Après une ou deux minutes de spectacle, dans le but d’impressionner la douce, Vincent revient vers elle au trot pour ne pas l’effrayer. « Allons-y à ton rythme. »  Bien entendu, il allait laisser Delya et Santana mener la danse, tout ce qu’il voulait c’est lui faire passer une belle après-midi. Il commença alors à avancer vers l'orée du bois.


Dernière édition par Vincent Grimaldi le Jeu 15 Nov - 5:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1133-the-name-game-vincent
✻ REALLY DON'T CARE
Delya Callahan
messages : 88
inscrit le : 03/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) A2058717cce055606c4fefc0bdad0eaa
age : 26 y.o
statut civil : célibataire, mais elle ne cesse de peindre le visage de ce prince qui l'intrigue tant.
job/métier : art student

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 15 Nov - 5:26

delya callahan + @vincent grimaldi


Vincent était un bon professeur pour Delya, qui semble avoir compris les rudiments essentiels pour mener cette balade à cheval au mieux. La jolie blonde se sent rassurée d’être à ses côtés, et dans son éternelle franchise elle explicite ce sentiment au jeune homme. En voyant son sourire réponse, son cœur accélère. Elle ressent une sorte de réciprocité naissante entre eux, du moins, elle l’espère au fond d’elle. Elle se plaît à être en compagnie de Vincent, jour après jour, à tout moment. Maintenant qu’il est entré et fait partie intégrante de sa vie, elle refuse l’idée de le perdre. Parce qu’il est devenu son essentiel, une part d’elle.

Confortablement installée sur le cheval noir, Delya se laisse guider par le brun qui la familiarise avec la sensation de marche. Elle ne peut réprimer un sourire alors qu’elle se sent fière d’avoir surmonté son appréhension, elle aurait pu passer à côté d’une expérience inoubliable. Lorsqu’il lui redonne les rênes du cheval, il lui dit qu’il va chercher son propre cheval. « Je t’attends ici » s’exclame-t-elle avant de mettre en application les conseils de son brun, elle manœuvre doucement Santana en la faisant zigzaguer au pas. Contente de réussir à se faire comprendre par la jument, la petite blonde caresse le cou de la bête.

Puis elle voit un fougueux cheval blanc sauté la barrière, guidé par Vincent qui déboule au galop. La danse rapide d’Héros impressionne la belle, le martèlement de ses sabots au sol la fait vibrer et hérisse ses poils : elle en a la chair de poule. Elle frissonne d’admiration pour son beau brun qu’elle acclame sous des applaudissements lorsqu’il revient vers elle. « Impressionnant, Vincent ! Et Héros est splendide, je risque de tomber amoureuse de lui » avoue-t-elle tout en caressant la crinière du cheval. Elle lance un regard taquin au cavalier avant de hocher la tête à sa remarque. Et c’est au pas qu’elle commence à le suivre pour se diriger à l’entrée d’un bois qu’ils franchissent. « Où m’emmenez-vous Monsieur Grimaldi ? ». Son regard polaire scrute l’environnement avec avidité, curieuse de savoir où Vincent compte la faire voyager. Car il en est ainsi avec lui, à ses côtés, elle a l’impression de découvrir le monde comme jamais elle ne l’avait découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1138-roses-have-thorns-delya
✻ REALLY DON'T CARE
Vincent Grimaldi
messages : 89
inscrit le : 07/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) Tumblr_ng0w46jQ6l1sxwyufo7_r1_250
age : trente-quatre chansons.
statut civil : célibataire, mais impossible pour lui d'oublier les yeux de cette femme à présent.
job/métier : héritier du trône de monaco et collectionneur d'art.

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyJeu 15 Nov - 16:43

@delya callahan + vincent grimaldi

Grimaldi revenait tranquillement et déjà au loin, il pouvait voir le visage de Delya s'illuminer sous la prouesse équine qu'il venait tout juste de réaliser sous ses yeux. Rien de bien compliqué, mais simplement assez pour tout de même impressionner la jeune débutante. Elle lui fit la remarque qu'elle pourrait facilement tomber amoureuse d'Héros et cette remarque le fit sourire d'autant plus. Il avait la légère impression qu'une partie de son cœur était déjà prise. Effectivement, Vincent s'y était glissé, prenant de plus en plus de place à chaque rencontre et, tel un jeu vicieux, Delya prenait une place tout aussi confortable dans le sien. « Il a de la chance ce cheval alors. » glissat-il subtilement en envoyant un clin d'œil à la cavalière tout en caressant le flanc du cheval. C'était un peu grâce à lui s'il marquait des points aujourd'hui.

Ils commencèrent à marcher, côte à côte dans le sentier en terre battue pour se rendre jusqu'à la forêt. Les cheveux connaissaient parfaitement bien la piste, l'habitude ayant forger la chaussée. On entendait le claquement sec des sabots sur le sol, réglé comme un métronome. La discussion était fluide, passant d'un sujet à un autre sans grande difficulté. Il y avait déjà un lien très puissant entre eux, comme si elle avait toujours fait partie de sa vie. Vincent avait remarqué quelque chose de plutôt étrange, lorsqu'elle interpellait le jeune homme, elle utilisait toujours ce pronom, Monsieur. Au départ, il n'avait pas fait un cas parce qu'il croyait simplement à une mesure de politesse, mais il voulait entendre son prénom flirter avec ses délicates lèvres. « Tout arrive en temps à ceux qui savent attendre. » Souligne-t-il avant de reporter sa concentration sur la route et ainsi rompre avec le délicieux regard de Delya. « Et je t'en prie, tu peux laisser tomber le monsieur. Vincent suffira. » Pour finalement retourner un regard malicieux à la jeune femme qui se débrouillait magnifiquement bien jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1133-the-name-game-vincent
✻ REALLY DON'T CARE
Delya Callahan
messages : 88
inscrit le : 03/11/2018
don't even need to buy a new dress. (delya) A2058717cce055606c4fefc0bdad0eaa
age : 26 y.o
statut civil : célibataire, mais elle ne cesse de peindre le visage de ce prince qui l'intrigue tant.
job/métier : art student

relationship
relationship:

don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) EmptyVen 16 Nov - 7:27

delya callahan + @vincent grimaldi


De manière indirecte, Delya déclare son affection pour Vincent à travers les mots doux pour son cheval. Parce que le cavalier aussi la subjugue un peu plus chaque jour. A chaque instant, à chaque nouvelle rencontre, elle se rend compte à quel point elle a besoin de lui. Leur entrée dans la forêt offre un panorama luxuriant en terme de végétation, si  bien qu’elle a l’impression de rentrer dans un autre monde. Il fait frais, une odeur de chêne mouillé embaume l’atmosphère, le martèlement des sabots marque le rythme de leur balade. Si elle avait ressenti une certaine réticence à monter Santana, cette crainte fait partie du passé. La blonde est ahurie, son regard polaire ne cesse de valser de droite à gauche afin de capter chaque détail qui l’entoure.

Tranquillement, Delya suit le brun, côte à côte, au pas. Alors qu’elle ne cesse de le dévorer du regard, elle ne peut s’empêcher de vouloir lui parler. Entendre le son de sa voix, sa voix grave et virile, cela la fait frisonner. Avec lui, elle peut parler de tout sans aucune retenue. Elle aime l’idée qu’il soit à son écoute, et qu’elle puisse être un soutien pour lui lorsqu’il se confit à elle en retour. Vincent est un homme sincère, qui parvient sans grande difficulté à la mettre en confiance. Elle se surprend même à vouloir se dévoiler toujours plus. « Hum, je suis trop curieuse malheureusement ». Elle lui tire la langue avant de l’observer tranquillement. Puis lorsqu’il lui intime de l’appeler uniquement Vincent, elle cligne des yeux tout en penchant la tête sur le côté. « Oh, c’est de la taquinerie voyons Monsieur Vincent Grimaldi ! Mais oui, juste Vincent évidemment ». Elle éclate de rire avant de secouer doucement ses rênes, afin d’augmenter la cadence de marche de son cheval noir. Santana passe au trot, donnant ainsi à Delya une légère avance sur le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://war-roses.forumactif.com/t1138-roses-have-thorns-delya
Contenu sponsorisé


don't even need to buy a new dress. (delya) Empty
MessageSujet: Re: don't even need to buy a new dress. (delya)   don't even need to buy a new dress. (delya) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
don't even need to buy a new dress. (delya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» don't care about the dress code ∆ stan
» To my friends in Canada who are freezing in the cold.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war at the roses :: new york, usa :: bronx :: pelham bay park-
Sauter vers: